Les pensées d'une célibataire

J’aime être célibataire !

Être célibataire, c’est comme une assurance MMA.
Zéro tracas !
Zéro blablas !

Il y a peu je réfléchissais à ma vie en général et je me suis surprise à sourire. Je me suis fait la réflexion que j’aime être célibataire. C’est à ce moment-là que j’ai compris que ma vie me plaisait comme elle était et que je ne voulais pas qu’elle change et que je ne laisserais personne la changer, surtout pas un homme !

Je vois partout – sur internet ou dans la vraie vie – des gens se plaindre de leur célibat’. Certains en sont réellement malheureux. Je ne fais pas partie de ces personnes. J’aime être célibataire. Je suis heureuse de cette manière. Pour la première fois dans ma vie, je me sens vraiment épanouie. Moi, qui a été de nombreuses années en couple. Moi, qui pensais ne pas vouloir être seule. J’en viens à la conclusion que c’est maintenant que je me sens le mieux.

1a6b829b776a33fed99e19e74fb925cc

Les raisons de ce bien-être sont nombreuses. J’aime pouvoir faire ce que bon me semble au moment où je le souhaite. Les rencontres que j’effectue rendent ma vie agréable et attrayante. Je peux voir mes amis quand je le veux. Je peux décider de me reposer ou de faire une soirée sans avoir de compte à rendre à quelqu’un. Je n’ai jamais à me justifier de rien.

Comment ne pas être heureuse en vivant
uniquement pour soi et son bien-être ?

Souvent, je me dis que je travaille, que je suis adulte, que je suis forte et que je n’ai pas besoin de l’aide d’un homme dans ma vie. J’aime me dire que je suis indépendante et que je parviens à me débrouiller seule. C’est une réelle fierté ! Je pense d’ailleurs que c’est la raison principale au faite que je suis heureuse en étant célibataire. Je dois dire qu’il y a encore quelques mois en arrière, je n’aurais jamais pensé dire cela. Alors qu’avant lorsque j’étais en couple, j’étais une femme dépendante, sensible, fragile – croyant avoir toujours besoin de quelqu’un pour vivre au quotidien – je me surprends dorénavant à me débrouiller seule et surtout parvenir à gérer mes journées encore mieux qu’avant. Je réalise que grâce à cette situation, j’évolue, je mûris et je m’aime davantage. J’ai appris sur moi-même bien plus en seulement quelques mois que durant des années en couple.

f4203d71e206cdf069719b2ab01626a8

Alors je me questionne. Est-ce mon passé qui m’a guidé à cela ? Est-ce qu’un jour, j’aurais à nouveau l’envie de vivre avec quelqu’un ? Est-ce qu’un jour, j’aurais envie d’une relation établie ? Vais-je passer ma vie seule à faire des rencontres les une après les autres sans réellement avoir l’envie que cela aboutisse à quelque chose de sérieux ?

Parfois, je me sens différente des autres célibataires – tout du moins de la grande majorité. Je ne cherche plus ce grand amour que tout le monde espère. Je crois que je n’y crois plus. Depuis que je n’espère plus cela, je me sens particulièrement bien. Le prince charmant n’en parlons même pas. J’avoue – naïvement – j’y ai cru (un peu comme toutes les femmes), mais depuis quelques mois je m’aperçois ne plus y croire non plus ! J’aime rencontrer des hommes. Durant une rencontre, ces derniers sont toujours charmants et intéressants. Mais finalement, au bout de seulement quelques semaines ou mois, leur vrai visage apparaît et c’est souvent à partir de là que la désillusion est dure. Je ne veux plus souffrir par la faute de quelqu’un. Non, je ne suis pas masochiste ! La vie à elle-seule peut quelquefois être si dure et brutale avec nous. Pourquoi rechercher donc une nouvelle source de souffrance ? Pourquoi ne pas se contenter du bonheur éphémère que peut nous apporter une personne ? Pourquoi vouloir toujours plus ?

7c001c7e4b5a34c9ac2722fa3933baae

Je suis une de ses femmes de la génération Y indépendante, forte à l’extérieur (sensible à l’intérieur), qui ne croit plus en toutes les bêtises que la société a essayer de nous imposer depuis notre plus jeune âge. Je veux continuer à me débrouiller seule. Je veux être fière de moi lorsque je parviens à surpasser une épreuve. Je veux m’aimer, car je sais que je le mérite.

Je veux être heureuse à ma manière.

Publicités

24 réflexions au sujet de “J’aime être célibataire !”

  1. Hello sunshine
    Je suis en partie d’accord avec toi il faut deux êtres équilibrés et indépendants afin de faire un couple harmonieux et je ne te comprends que trop bien car , avant de croiser le chemin de mon cher et tendre je n’avais d’attrait que pour la fête et l’alcool(que d’ambition mon dieu!!).

    En revanche je ne me suis jamais sentie aussi vulnérable qu’en étant enceinte non en couple.

    Le couple que je forme avec mon homme, pour les autres je ne sais pas et je ne me permets pas de juger car, on ignore toujours ce qui se passe au sein de ‘l’intimité d’un couple, est harmonieux car nous avons réussi à trouver un équilibre entre lui moi et nos deux trolls, je pense que tu n’as pas trouvé ta moitié et que lorsque tu l’auras dénichée ou qu’elle t’auras débusquée tu seras pleinement épanouie en tant qu’être humain.

    En fait je ne pense pas que l’on soit sur Terre afin de vivre seule, en revanche vivre seule ne veut pas dire malheureuse pour autant d’ailleurs , tu le dis toi même tu n’es pas seule, jamais.

    Enfin, j’ai plein d’amis célibataires si le coeur t’en dit..je sais redite mais je suis tenace comme femme.

    Bien à toi

    Aimé par 2 personnes

    1. Bonjour à toi, il est vrai que l’être humain n’est pas faut pour vivre seul. Le truc c’est que je ne me sens jamais seule, ni même vulnérable. C’est comme si j’avais découvert mon équilibre de cette manière. Mais après comme tu dis si bien, peut-être n’ai je pas trouver ma moitié, la bonne personne. Lorsque je la découvrirai peut-être que toute ses pensées seront à mettre au placard. Peut-être même que lorsque je me relirai, je trouverai folle d’avoir pu penser cela. Aucune situation dans la vie n’est stable et définitive et je pense que je vis actuellement une période éphémère où je me sens bien donc j’en profite. Merci pour ton commentaire et ton partage de vie. (À quoi ressemble tes amis célibataire ? 🤔😊)
      Bonne journée à toi

      Aimé par 1 personne

  2. C’est un très bel article et je suis complètement d’accord on peut être très heureuse en étant seule. Malgré cela peu le sont ou peu l’assument, ce qui est dommage. ton cri du cœur est beau et émouvant et c’est vrai que vivre pour soi est la meilleure des choses !
    Bonne journée !

    Aimé par 2 personnes

  3. Magnifique article dans lequel je me retrouve. Sauf que, pour ma part, je crois toujours, non pas au prince charmant, mais aux contes de fée.
    Je rejoins aussi Vanessa quand elle dit que nous n’avons pas vocation à vivre seule et qu’il faut trouver le bon : cet être équilibré et indépendant pour former un couple harmonieux…
    Je suis aussi célibataire et je refuse de me caser pour répondre aux dictas/pressions de notre société…
    Pour pouvoir former un beau couple et une belle famille par la suite, j’estime qu’il faut d’abord pouvoir se supporter soi même, être en harmonie et en paix avec son moi…
    Une femme bien dans sa peau attirera forcément un homme digne de ce nom… c’est ma conviction hihihi !
    En attendant de le trouver, je suis comme toi, heureuse dans mon célibat 😀
    Belle journée

    Aimé par 1 personne

    1. Le plus dur est de trouver cet être équilibré et indépendant 😂.
      Sinon je suis d’accord avec tout ce que tu as dis. Bien évidemment une femme bien dans sa peau et épanouie attire davantage ! Quant à se supporter soi même, je suis assez d’accord. Je dirais plutôt qu’il faut déjà savoir s’aimer. Comment demander à une personne de nous aimer si on y parvient déjà pas soi-même ?! C’est de la logique 😉
      Bonne soirée et merci pour ton commentaire

      Aimé par 1 personne

  4. C’est encore une fois marrant. Je suis dans la situation presque inverse. Célibataire et malheureux. Vivre seul, se débrouiller n’est pas un problème pour moi, je m’occupe très bien de moi et je n’ai besoin de personne pour cela. Je ne veux surtout personne qui s’occupe de moi. Mais franchement avoir quelqu’un avec qui on partage une relation forte, plus qu’avec des simples amis, et surtout un confort et réconfort affectif, c’est super important.
    Rien à voir avec l’indépendance, et pour je partage l’avis Vanessa, il faut deux êtres indépendants et équilibrés pour faire un couple harmonieux, sans trouble. Sinon c’est une course vers l’échec. Être en couple parce qu’on est pas assez indépendant/autonome/blabla est à mon avis une très grande erreur. L’indépendance permet le couple. Je suis assez disciple de l’harmonie et de l’égalité, sinon par expérience ça ne marche pas…

    Finalement ça va dépendre de la propension à chacun du partage de moments forts, qu’on ne vit pas pareil avec des amis. Et face à ça l’indépendance fait bien pâle figure…

    Aimé par 2 personnes

    1. Je pense surtout qu’il faut trouver LA bonne personne pour soi pour parvenir à ce confort, ce réconfort affectif et cette harmonie dont tu parle. Je pense que là est la difficulté. En attendant cette personne mieux vaut être heureux seul(e).. et se contenter de ce qu’on a. Mes amis et ma famille me suffisent. Ils ne sont pourtant pas nombreux, mais ont une très grande importance dans ma vie. C’est eux qui font mon bonheur. Cela me peine de savoir te savoir malheureux célibataire. Alors je te souhaite de trouver la perle rare qui saura t’épanouir comme tu le mérite. Merci pour ton commentaire. Bonne soirée

      Aimé par 1 personne

      1. Je te laisse le bénéfice du doute, ayant bien plus d’expérience que moi, peut-être que oui il faut LA bonne personne. J’ai tendance à encore croire que la bonne personne c’est surtout celle qu’on veut bien laisser nous lire.
        La famille, les amis oui mais la complicité n’est pas la même. Je rajoute à égal mesure mes animaux qui m’apportent une joie infinie, mais pas le bonheur. Avoir l’expérience de la joie ne signifie pas que l’on quitte cette sensation latente de malheur. Je crois que certaines âmes ont besoin de complétudes malgré leur unicité certaine, j’en fait parti. Merci pour tes gentils mots ! Bonne soirée à toi aussi !

        Aimé par 1 personne

  5. Être célibataire n’est pas une fin en soi … Bien au contraire. Pour ma part cela a é été le début de l’acceptation de soi, de la découverte de soi et j’ai aimé cette période de célibat …

    Aimé par 1 personne

  6. Être heureux seul, avec soi-même, et sans l’aide des autres, n’est-ce pas finalement LA définition du bonheur ? On se trompe en pensant que ce sont les autres, et surtout l’autre, le partenaire, qui doit rendre heureux. Je pense qu’il faut déjà se connaître, savoir être bien seul, avant d’envisager de partager son bonheur avec quelqu’un. Et puis, être en couple n’est pas une obligation ! 🙂

    Aimé par 2 personnes

    1. Je suis totalement de ton avis. Mais dans cette société, c’est à croire qu’il faut à tout prix être en couple pour être heureux. La preuve, beaucoup de mon entourage pense que je suis malheureuse d’être célibataire. J’ai beau leur répéter encore et encore que non, je suis bien comme ça. Ils ne veulent pas me croire. C’est triste de voir que les gens ont besoin d’un partenaire pour se sentir heureux.

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s