Les pensées d'une célibataire

Ma peur de souffrir

Refuser d’aimer par peur de souffrir, c’est comme refuser de vivre par peur de mourir.

Comme vous le savez – si vous me suivez – je fréquente depuis peu monsieur Bad Timing. Les rendez-vous se succèdent. Nous avons connu notre premier moment d’intimité qui s’est transformé en une nuit torride. On s’entend bien, on rigole bien, on passe des moments merveilleux. Dit comme ça, on pourrait croire que c’est le bonheur. Ça pourrait d’ailleurs l’être… Si je n’avais pas cette peur panique et irraisonnée de souffrir.

Comme à chaque fois que je débute une relation, j’ai peur. Peur de m’attacher, peur d’y croire, peur d’avoir mal, peur de souffrir. Ma peur débute toujours de la même manière. Mon esprit va se concentrer sur des détails de la relation naissante. Il va tellement se concentrer qu’il parviendra à trouver des choses négatives. Comme d’habitude, je chercherai à être rassurée. Là où est le problème, c’est lorsque la personne ne parvient pas à me rassurer, que la personne ne parvient pas à trouver les mots qui parviendront à m’apaiser. Mon coeur se met alors à faire un marathon. Je me sens mal, je panique, je stresse et plus rien ne parvient à me détendre. Mon partenaire, généralement, n’est même pas au courant du trouble qui se joue de mon côté. Je ne voudrais pas passer pour une folle, alors je garde ce malaise pour moi. Malheureusement, une fois la panique bien installée, la seule envie que j’éprouve est de fuir, prendre mes jambes à mon cou, garder mes distances, tenter d’étouffer les premiers sentiments naissants…

Il y a encore peu, je disais avoir peur de l’engagement. Je me demande d’ailleurs si cette peur n’était tout simplement pas le reflet de ma peur de souffrir. Je crois que je n’ai pas encore tout réglé psychologiquement. Je pensais être prête. Pourtant, cette peur est belle et bien de retour. Je n’arrive pas à la faire taire. Elle m’oppresse.

cf809e9c32d2a73ba000c3e384908d0d

Alors que tout se passait bien avec monsieur Bad Timing, cette peur a refait surface. Depuis qu’elle est là, je ne cesse d’avoir envie de pleurer. Est-ce une peur ou mon instinct ? Ma peur est-elle fondée ? Fondée sur quoi d’ailleurs ? Ha oui ! Il va me faire souffrir ! Monsieur Bad Timing a su me séduire. Il est génial. Très vite, j’ai ressentie des sentiments. Au départ, j’avais foi en lui, en nous. Je voulais y croire. Puis ma peur est revenue. Monsieur Bad Timing n’est pas au courant que j’ai besoin d’être rassurée. Je ne lui ai rien dis. J’ai tenté de lui faire comprendre, de lui sous-entendre. Malheureusement, toutes ses réponses ont eu le sens inverse. Sans le savoir, il a foutu le bordel en moi. J’aimerais ne pas me prendre la tête – comme j’ai su si bien le faire avec Monsieur Improvisation. Pourtant, la différence : c’est les sentiments ! Ils sont en train de naître, je suis en panique à l’idée de continuer d’éprouver des choses. Je ne parviens pas à maîtriser cela.

Avec les expériences que l’on a connu, est-il possible de ne pas avoir peur ? C’est une question que je me pose. Je suis une personne pas très aventurière et pas très casse-cou ; alors lorsque je me fais mal une fois ou deux, je ne recommence jamais. C’est un peu ce qui se passe avec les relations que je vis. Après avoir souffert une fois, puis deux fois… Puis pleins de fois, je pense que je m’étais jusqu’à maintenant retenue d’éprouver des sensations à nouveau. Mais j’avais décidé d’évoluer. Je me pensais prête. Alors lorsque Monsieur Bad Timing est apparu, j’ai voulu y croire à fond. Il m’a séduit. Il est tellement charmant que je ne pouvais pas lui résister et je me suis aperçue que je n’étais pas aussi prête que je le pensais. 

dbd57ce6c85002e996a7e19486e2db1e

Je suis le genre de femme qui ne sait pas ce qu’elle veut. Monsieur Improvisation était un plan cul avec qui je passais de merveilleux moment sans aucune prise de tête = j’ai arrêté la relation avec lui, car je n’éprouvais rien le concernant. Monsieur Bad Timing est une relation voulant être sérieuse avec un homme charmant à qui je ne résiste pas = je pense à l’idée d’arrêter cette relation, car j’ai peur d’éprouver des sentiments. Je vous rassure, je ne vais rien arrêté. J’ai seulement eu l’idée, mais pas du tout l’envie ! Pourtant, à cause de cette peur qui me tiraille le ventre, je sais que je risque de tout faire foirer. Papillon ou pas papillon. Nuage rose ou pas nuage rose. Mon cœur est en panique. Il n’y a plus rien qui parvient à le raisonner.

f83d17aa667c6b188015315fdc88aa89

Publicités

11 réflexions au sujet de “Ma peur de souffrir”

  1. A cause de cela tu peux passer à coté d’une super relation .. c’est le risque, et je comprends ta peur. Tout donner a quelqu’un se mettre a nu, se donner cœur et âme pour quelqu’un c’est quelque chose. C’est vrai que ça fais peur, mais se sentir aimer, câliner, papouille, bisous, soutenue, tout ce qu’est un couple au final, fais un bien fou. J’ai également peur que mon copain se lasse de moi, vienne me voir et me dise « je ne t’aime plus », je ferai quoi moi après sa ? j’aurai l’impression de ne plus pouvoir vivre .. mais c’est la vie après tout .. qui vivra verra, n’ai pas peur, même si c’est compliqué oui .. il faut prendre des risques, l’amour en fait parti ..

    Aimé par 1 personne

    1. Je sais qu’à cause de cela, je peux m’empêcher de vivre quelque chose de merveilleux. C’est pour ça que j’essaye de ne pas trop me poser de questions, de pas trop m’angoisser, mais c’est pas toujours simple. J’aime ta dernière phrase « il faut prendre des risques, l’amour en fait parti » je vais la retenir 😊

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s