Et ce n'est pas fini

Un passé trop envahissant !

Inspire le futur
Expire le passé

Il serait si plaisant de rencontrer une personne qui serait comme une page blanche. Sans passé, ex ou plan Q ! Faire avec le passé de l’autre n’est pas simple et je vais vous en parler de suite…

Vous le savez : je vois Monsieur Facebook depuis quelques temps déjà. Avec lui, dès le début, j’ai ressenti un énorme feeling. Nos caractères se ressemblent sur beaucoup de points. L’entente est parfaite ! Grâce à cela, je n’ai pas trouvé de point négatif à ce cher monsieur…. En tout cas, je n’ai pas trouvé rapidement ! Personne n’est parfait ne l’oublions pas.

Il y a peu, mon instinct s’est à nouveau réveillé et l’envie de me protéger avec. La raison à vite été identifié. Son passé ! Un passé où les pages ne sont pas réellement tournés, où les personnes sont trop présentes, où la colère et la rancune est encore là. Je ne suis pas une personne nostalgique. J’aime que le passé reste à sa place. Pourtant, je découvre chez Monsieur Facebook un passé envahissant. Le présent est passé et le passé est présent !

3fc01a447a433f84df6191c6c9b16bc8

PREMIER PASSÉ / PRÉSENT ENVAHISSANT : 22h, alors que nous passons une soirée en amoureux, son téléphone sonne. Une heure pour moi inhabituelle pour contacter quelqu’un. Il ne répond pas. Le portable bippe pour nous prévenir d’un message vocal. Je le regarde et lui suggère d’écouter. Sait-on jamais cela peut être important ! Non, honnêtement, je veux juste savoir qui c’est. Mon instinct s’est déjà mis en route. Il écoute le message en mettant le haut parleur. C’est là que j’entends cette voix de téléphone rose : « Salut c’est D., ça te dis de passer ce soir ? ». Il me regarde, mais il est trop tard. J’ai bien entendu cette voix sensuelle à bout du téléphone qui ne rêve que d’une chose : se faire sauter par Monsieur Facebook un vendredi soir à plus de 22 heures. Il m’explique que c’est une folle ! Juste un ancien plan Q avec qui il a pourtant été clair, mais qui apparemment a du mal à comprendre. / Je me met à sa place. Avec tout mes anciens plans Q, cela pourrait m’arriver aussi. Je décide de lui faire confiance. Tant que la situation est claire ! D. est très rapidement oublié ou seulement mise de côté. Le week-end continu, samedi soir est déjà là et un nouveau message arrive sur son portable. D. n’a pas oublié et veut réellement se faire sauter. Elle lui propose une nouvelle fois de passer. Je ne dis rien, mais le doute s’est cette fois-ci bien installé !

DEUXIÈME PASSÉ / PRÉSENT ENVAHISSANT : Dès le début, j’ai été consciente que le soir, il recevait beaucoup de snap. Avec le doute de D. ancré dans ma tête, j’ai voulu savoir de qui provenait ces fameux snap du soir. Sans en avoir l’air, je lui ai donc suggérer de regarder et c’est là que j’ai appris que ces snap proviennent de son ex, la mère de ses enfants. Les snap n’ont rien d’ambiguë. Cette dernière lui envoi juste des vidéos de leurs enfants. Je ne veux pas devenir une femme qui jalousera cette mère. Je ne dis donc rien et accepte les cinq vidéos quotidiennes du soir ! Toutefois, c’est en entendant Monsieur Facebook parler que le malaise à pris des proportions auquel je ne m’attendais pas. Lors des vidéos, il ne regarde pas ses enfants, il regarde où elle est et si un autre homme est dans les parages. Je ressens rapidement de la colère et de la rancune a l’égard de son ex. Mais surtout, une trop grande curiosité vis à vis de sa vie privée.

Je comprend donc grâce à ces deux éléments que monsieur Facebook vit dans un passé qui est encore bien trop présent. Cela est envahissant pour moi. Les pages ne sont pas tournés et les chapitres n’ont pas pris fin. Comment trouver une place au milieu de tout cela ? N’aurais je pas dû me protéger davantage ? Mon instinct est au aguets. Plus rien ne parvient à le calmer. J’ai dorénavant découvert le point négatif de Monsieur Facebook : un passé au présent !

8d40b94eda3a1287e3059997e5ba54f7

Publicités

7 réflexions au sujet de “Un passé trop envahissant !”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s